Skip to main content

La cure “Nouvelle Flore” ou l’équilibre du microbiote intestinal 

La cure  “Nouvelle Flore”  a été conçue et exposée par Taty Lauwers dans son livre “Du gaz dans les neurones”.  Cette cure dure deux semaines et permet de rééquilibrer notre microbiote intestinal historique. A la naissance nous disposons d’un petite flore intestinale qui  s’enrichit dans les premiers jours au contact avec notre maman et notre environnement. Cette flore  microbienne diffère d’un  individu à l’autre.  Son état reflète  notre  santé générale. 

Deux semaines pour retrouver mon microbiote intestinal

Deux semaines suffisent en général pour que l’harmonie revienne dans notre flore bactérienne.  Les personnes qui souffrent de maladies de l’intestin trouveront avantage à demander conseil et se faire suivre  par un naturopathe formé à la méthode Taty.

Les grands principes de la cure Nouvelle Flore 

  • 1 . Supprimer la plupart des sucres
  • 2.  Remplacer TOUS  les  amidons pour “affamer” les bactéries pathogènes
  • 3 . Nourrir  les populations de bactéries endogènes et régénérer la muqueuse intestinale 
  • 4 . Supprimer tous les produits transformés.
  • 5 . Se réconcilier avec son ventre 

 

Supprimer la plupart des sucres mais on garde le miel et les fruits 

Je parle des glucoses qu’on trouve dans les sucres raffinés, du fructose qu’on retrouve dans les fruits et des lactoses qu’on retrouve dans les produits laitiers frais. Pas de “faux sucres” qui leurrent le cerveau et perturbent la flore intestinale. On pourra prendre 2 cuillers à soupe de bon miel par jour.  Manger des fruits, à condition d’éloigner leur consommation des autres repas (en collation par exemple)

Remplacer TOUS les amidons 

Je dis bien TOUS les amidons . Un amidon est un polysaccharide autrement dit une grosse molécule qui contient de nombreuses molécules de sucres liées entre elle. Ces molécules ne se décomposent pas correctement dans l’intestin. Elles  sont responsables des la plupart des inflammations intestinales, gaz, ballonnements, douleurs. 

Exit les amidons, bienvenue aux légumes, oléagineux et légumineuses

Bienvenue aux légumes frais , aux légumineuses, aux oléagineux. Fini les céréales, farines diverses à base de céréales, pains et viennoiseries, gâteux divers  et pommes de terres. Votre boulanger va vous regretter pendant ces deux semaines, mais vous le retrouverez avec plaisir et modération par la suite . La bonne nouvelle est qu’il est possible de confectionner quelques douceurs en remplaçant les farines classiques  par de la poudre d’amandes. Vous trouverez dans le tableau  ci-dessous  les solutions de remplacement.

Image extraite du blog de Taty Lauwers 

Alternative aux amidons

Confectionner des douceurs sans amidons

Nourrir les bactéries endogènes

On privilégiera les produits frais et vivants. Viandes, poissons, oeufs pour les protéines à volonté. On évitera les fromages frais qui contiennent beaucoup de lactose. Les fromages affinés plus de 3 mois ou dits à “pâte cuite” seront à privilégier. Les yaourts fait maison à transformation lente sont autorisés.

Régénérer la muqueuse intestinale avec le bouillon de poule 

Consommer du bouillon de poule fait maison (avec un vraie poule) au moins une fois par jour . Vous retrouverez ma recette et les vertus de ce fameux bouillon de poule de nos grand-mères dans mon article à ce sujet en suivant ce lien.

Supprimer tous les  produits transformés 

Le retour à l’équilibre du microbiote intestinal exige une alimentation vivante, des produits frais et aucun produit chimique ajouté. Les produits transformés contiennent pour la plupart des colorants, conservateurs exhausteurs de goût, sucre et sel .  Leur fraîcheur laisse à désirer. Pendant la cure on ne mangera que des produits frais ou cuisinés par nos soins. Cela nous donnera l’assurance de ne pas neutraliser nos efforts par l’ajout de produits irritants ou indigestes pour notre flore.

Se réconcilier avec  son ventre 

La cure Nouvelle Flore n’est pas que le début d’une nouvelle vie digestive .  Ce nouvel équilibre va permettre aussi de réharmoniser toutes nos populations bactériennes qui cohabitent dans notre abdomen. Nous allons redécouvrir notre ventre et être en mesure de vivre en harmonie avec lui. Le retour à l’équilibre permet à notre flore intestinale de se remettre à fabriquer les précurseurs de nos neurotransmetteurs de façon satisfaisante. L’intestin est réputé être notre deuxième cerveau. Notre Bien-Être général en dépend . Notre ventre est aussi le siège de notre énergie vitale. Il est essentiel de s’accorder le temps de l’écouter et de lui accorder la douceur et la considération qu’il mérite.

Leave a Reply

Close Menu
Anne Eschenbrenner Sidler | Naturopathe à Tours - Coach de Vie Sophrologie | Praticienne en médecine fractale