Skip to main content

Rien n’est poison… tout est poison

 
Cette semaine je n’ai pu résister au plaisir de vous partager ce fragment de sagesse soufie. Dans l’extrait suivant le sage soufi Mevlana nous clarifie ce qui est  poison pour notre corps et notre âme .
 
 
Ils demandèrent à Rumi:
 

Qu’est-ce que le poison ?

Tout ce qui va au-delà de ce dont on a besoin est du poison. Cela peut être le pouvoir, la paresse, la nourriture, l’ego, l’ambition, la peur, la colère, ou autres.
 

Les différents poisons auxquels nous sommes confrontés 

Qu’est-ce que la peur ?

La non-acceptation de l’incertitude. Si nous acceptons l’incertitude, elle devient aventure.

Qu’est-ce que la jalousie ?

La non-acceptation de la félicité chez l’autre. Si nous l’acceptons, il devient une source d’inspiration.

Qu’est-ce que la colère ?

La non-acceptation de ce qui est hors de notre contrôle. Si nous l’acceptons, cela devient de la tolérance.

Qu’est-ce que la haine ?

La non-acceptation des gens tels qu’ils sont. Si nous les acceptons inconditionnellement, alors cela devient de l’amour.
 

Le contre -poison: la maturié spirituelle 

Qu’est-ce que la maturité spirituelle ?

  • 1.C’est quand nous cessons d’essayer de changer les autres et que nous nous concentrons sur nous-mêmes.
  • 2.C’est quand nous acceptons les gens tels qu’ils sont.
  • 3.C’est quand nous comprenons que chacun a raison dans sa propre perspective.
  • 4.C’est quand on peut vivre une relation sans aucune “attente”, et qu’on se donne pour le plaisir de donner.
  • 5.C’est quand nous comprenons que ce que nous faisons, nous le faisons pour notre propre paix.
  • 6.C’est quand tu arrêtes de montrer au monde combien tu es intelligent.
  • 7.C’est quand nous cessons de chercher l’approbation des autres.
  • 8.C’est quand on arrête de se comparer aux autres.
  • 9.C’est quand on est en paix avec soi-même.
La maturité spirituelle, c’est quand nous sommes capables de distinguer entre le “besoin” et le “désir” et que nous sommes capables de laisser aller la volonté.

Et pour finir, et c’est le plus important 

La maturité spirituelle s’acquiert lorsque nous cessons d’attacher le “bonheur” aux choses matérielles.
 

Qu’est le soufisme ?

Le soufisme est une gnose fondée sur la théorie de l’Unité ( le Tawhid) : Thème de l’unité : de Dieu, de la famille humaine. Les soufis font référence à La nature primordiale, la « fitra », une conscience habitée par le divin. « Qui se connaît soi-même, connaît son Seigneur. » a dit le Prophète ﷺ
 
La méthode soufie consiste à dire que la réalité ne se résume pas aux apparences et que nous vivons le plus clair de notre temps dans la superficialité. Or Dieu dit de lui-même qu’il est à la fois l’apparent et l’extérieur.
 
La danse soufie est la danse des âmes et révèle l’énergie spirituelle. Cette énergie ne peut se voir à l’oeil nu car elle est insaisissable et sa couleur n’est autre qu’une lumière incolore, pure et transparente comme un miroir à travers lequel le monde se reflète.
La position de leurs mains est symbolique : la droite levée vers le ciel recueille la grâce divine que le derviche transmet à la terre par la main gauche tournée vers le sol. … Leurs rotations se font de plus en plus rapides jusqu’à ce qu’ils entrent dans un état de transe et d’extase mystique.
 

Qui est Mevlana dit Rumi ?

Djalāl ad-Dīn Muḥammad Balkhi ou Rûmî ou Ǧalāl al-Dīn Rūmī, né à Balkh dans le Khorasan, le 30 septembre 1207 et mort à Konya le 17 décembre 1273, est un poète mystique persan qui a profondément influencé le soufisme. Il est considéré en Orient comme un grand maître spirituel et désigné comme « Mawlânâ ».

Cappadoce-Soufisme

Cappadoce – Rumi

Sources : 

http://www.planet-turquie-guide.com/mevlana-derviches.htm

https://fr.wikipedia.org/

Leave a Reply

Close Menu
Anne Eschenbrenner Sidler | Naturopathe à Tours - Coach de Vie Sophrologie | Praticienne en médecine fractale