Pour une ménopause heureuse

ménopause heureuse

L’homme, le principe masculin est tout en géométrie, il est fait d’argile , de matière, il est carré.

La femme expression du principe féminin, est vibration, toute en rondeur et en courbe, elle est le souffle de l’Esprit.
Dans le mythe de la création selon la tradition biblique Adam aurait été fait de glaise et pour créer Eve Dieu aurait pris une côte d’Adam et aurait soufflé dessus….

La femme traverse la vie au gré de ses transformations physiques, les premières règles, le premier enfant, puis chaque grossesse qui est une nouvelle aventure. A chaque étape son corps se transforme ainsi que son âme . Puis arrive la temps de la maturité et de la sagesse. La métamorphose est complète . La transmutation finale est accomplie et l’esprit et la matière peuvent enfin se relier.

Dans de nombreuses cultures anciennes les femmes ménopausées étaient vénérés pour leur sagesse.
Elles représentaient la mère divine et éduquaient les plus jeunes dans le respect de la Vie .

Notre société véhicule un lot de croyances négatives à propos de la ménopause :

la ménopause est associée à une perte de féminité , de séduction , à des symptômes inconfortables, à une baisse de la libido, au vieillissement, au début de la décrépitude, à la peur de la maladie et de la mort.
Ces croyances génèrent de la peur et mobilisent toute une industrie contre les symptômes du vieillissement comme s’il s’agissait d’une maladie .

La ménopause n’est pas une maladie, c’est seulement la suite naturelle de notre évolution en tant que femme dans cette vie.
Ce n’est pas la jeunesse qui rend une femme féminine ou séduisante , mais sa confiance en elle et sa capacité à être pleinement la femme qu’elle est.
N’oubliez pas , il vous sera fait selon votre foi !
Si vous pensez que la ménopause est l’antichambre de la mort, il en sera fait selon votre volonté.

Mais si vous pensez que vous êtes à l’apogée de votre vie vous pourrez vous adapter plus facilement et plus rapidement aux transformations de votre corps.

Votre corps physique est féminin, mais votre corps énergétique est masculin. Votre corps féminin transmute cette énergie sexuelle pour construire un bébé ou la disperse via les règles .
A la ménopause, ce feu intérieur doit être apprivoisé pour nourrir son enfant intérieur et pour s’élever spirituellement .
Vous comprenez ainsi mieux pourquoi la majorité des femmes se plaignent de bouffées de chaleur.
Le taoïsme nous enseigne qu’il est possible de dompter ce feu intérieur et de l’utiliser pour être en bonne santé .

Les autres symptômes sécheresse vaginale, perte de libido, peau plus fine et plus sèche , interviennent le temps de la transformation, puis le corps se stabilise et s’équilibre tout seul à condition de le laisser faire dans son intelligence infinie.

La transition hormonale voit chuter les taux d’hormones féminines et génère la majorité des symptômes habituels . Le sytème endocrinien doit suivre pour rétablir l’équilibre .
Aujourd’hui la majorité des femmes travaille, elles sont soumises à des niveaux de stress élevé et leur sytème nerveux est déjà mis à rude épreuve au quotidien. Avec l’arrivée de la ménopause cet équilibre fragile bascule .

La solution pour une ménopause heureuse passe par la dédramatisation et une remise en question de toutes nos croyances .
Pour cela il faut commencer par les identifier : faire une liste , trouver leur origine , établir si elles nous sont utiles ou non.

Il est important de faire baisser ses niveaux de stress à l’aide de la méditation, du yoga, prendre du temps pour soi et relativiser les situations de la vie . Oublions le sérieux, quand on arrive à l’âge d’être grand mère pourquoi ne pas prendre la vie avec légèreté et s’amuser ?

Opter pour une alimentation équilibrée et riche en vitamines et minéraux . Veiller à l’équilibre du microbiote intestinal.

Faire des cures de nettoyage de l’organisme par des petites périodes de jeûne ( sauter un ou plusieurs repas d’affilée) pour lui permettre de faire son « job » sans être surchargé alimentairement

On peut aussi s’aider avec des phytohormones qui vont avoir un effet régulateur sur les niveaux d’hormones et qui vont aider le corps à retrouver son équilibre en douceur.

L’actée à grappes noires (cimicifuga racemosa): est une régulatrice hormonale de la ménopause. Les amérindiennees utilisent ce rhizome depuis toujours pour calmer les douleurs féminines mensuelles ou celles de l’accouchement. Elle est contre indiquée pendant la grossesse car c’est un tonique utérin

Le trèfle rouge (trifolium pratense): est un excellent régulateur oestrogénique

Le vitex (agnus castus) ou gattilier est le meilleur régulateur des sécrétions de l’hypophyse et de l’hypothalamus qui régissent tout le système hormonal .
Contre indique pendant la grossesse ou si on prend des hormones synthétiques donc des contraceptifs.

Et le houblon … !

En médecine fractale le vortex F est un excellent régulateur endocrinien

Conserver sa libido :
utiliser un lubrifiant vaginal
enrichir son alimentation avec des aliments riches en phytohormones et en acides gras
(boire de la bière en restant raisonnable!)
la plaisir est le meilleur moyen de cultiver le désir
faire de l’exercice : comme le sex yoga ou des exercices de taoisme

Affirmer qui vous êtes en pleine conscience et dans l’amour de vous même !

Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Laisser un commentaire