Nicolas va mal

Par 10 décembre 2019 Coaching
youtuber 2838945 1280

Nicolas va mal, sa vie s’écroule après n’avoir été qu’une succession d’échecs et il sait qu’il ne s’en sortira jamais.

 

Isis sourit à la vie, rien ne l’arrête : elle est toujours joyeuse, gaie, en pleine forme.

Tout semble réussir à Isis et elle a l’air d’avoir beaucoup de chance.

 

Ah, si Nicolas était né dans une autre famille, avec des parents plus attentifs, plus compréhensifs, moins autoritaires ; s’il avait pu fréquenter une meilleure école, avoir de meilleurs professeurs ; avoir de meilleurs collègues de travail, une compagne plus aimante, des enfants obéissants… tout aurait-il été différent ?

 

Isis est née dans une famille modeste, elle faisait ses devoirs dans la salle commune avec ses frères et sœurs, dans une ambiance peu propice à la concentration. Elle n’aimait pas aller à l’école car elle n’avait pas de vêtements de marque et on se moquait d’elle, surtout au collège.

Certains cours étaient intéressants, mais elle s’ennuyait souvent. Son père est décédé quand elle a eu ses 12 ans laissant sa mère seule pour élever leurs 5 enfants.

Isis s’est souvent retrouvée seule avec ses frères et sœurs pendant que sa mère travaillait pour les nourrir.

Isis a toujours su au plus profond d’elle même qu’elle avait de la valeur, qu’elle était venue sur cette terre pour y apporter sa contribution et que rien, ni personne ne pourrait l’en empêcher.

 

C’était comme si elle était à la frontière de deux mondes : son monde intérieur et le monde extérieur qu’elle partageait avec les autres.

Elle savait qu’elle était la reine de son monde intérieur et que personne, à part elle, n’avait le pouvoir de changer cet endroit. Elle pouvait décider à loisirs du temps qu’il y faisait, elle pouvait choisir qui elle laissait entrer ou sortir, quelles pensées y étaient les bienvenues et quelles pensées seraient bannies.

Elle ne s’est jamais laissée entrainer par des idées qui n’étaient pas les siennes, elle n’a jamais cru qu’elle pouvait échouer, elle a toujours conservé sa météo intérieure au beau fixe pendant que la tempête soufflait à l’extérieur.

 

Comme une souveraine puissante et aimante elle a toujours protégé les frontières de son monde intérieur.

Et c’est à partir de son royaume qu’elle a imaginé, créé et aimé sa vie, sans jamais penser une seule fois que sa création ne puisse se matérialiser un jour.

 

Quant à Nicolas, il n’a pas su protéger son royaume intérieur et s’est laissé ballotter par la météo du monde extérieur (parents, famille, école, amis etc..). Il a fait de grandes études d’avocat sans conviction, s’est marié avec une femme qu’il n’aimait pas et n’a jamais cherché à réaliser ses rêves.

smile 2072907 1280

 

Et vous ? où sont passés vos rêves ?

Laisser un commentaire