Les neurotransmetteurs : dopamine et noradrénaline

neurotransmetteurs dopamine et noradrénaline

Les neurotransmetteurs sont les messagers chimiques du cerveau. Ils permettent la régulation de notre organisme par les messages qu’ils transmettent. Il en existe des dizaines répertoriés aujourd’hui.
Ils sont indispensables à notre bien-être, car ce sont eux qui permettent au cerveau de communiquer avec le reste du corps. Sans eux, pas de contraction musculaire – volontaire ou involontaire, pas de respiration. Les hormones ne seraient pas délivrées. Sans eux, nous serions incapables de voir, de penser, de comprendre, de nous souvenir, d’éprouver des joies ou des peines.

Certains sont particulièrement intéressants de part leur importance pour notre bien être, et parce que notre façon de nous alimenter agit sur leur production.

70 % d’entre eux sont fabriqués dans nos intestins à partir d’acide aminés issus de la décomposition des proteïnes et en présence de différentes vitamines (notamment issues du groupe B ) et de minéraux (notamment le magnésium) qui font office de catalyseurs, (un catalyseur est une molécule qui permet de mettre en route une réaction chimique, sans lui la transformation attendue ne se produit pas) .

Pour fabriquer nos neurotransmetteurs il nous faut donc : des protéïnes ,des vitamines et sels minéraux et un intestin équilibré et en bonne santé.

Aujourd’hui nous allons parler plus particulièrement de deux d’entre eux : la dopamine et la noradrénaline.

La dopamine est tout particulièrement intéressante car elle sert de base pour la fabrication de la noradrénaline . Ce qui signifie que si on a un déséquilbre en dopamine , on aura un déséquilibre de noradrénaline.

La Dopamine : elle est synthétisée en grande partie grâce à notre intestin à partir d’un acide aminé , (une protéïne): la Tyrosine, mais aussi dans notre hypophyse la glande située au milieu du cerveau .
Elle commande le fonctionnement musculaire, la croissance, le système immunitaire. Elle régule les instincts de survie primaires qui sont la recherche du plaisir et l’évitement de la douleur.
La tyrosine est abondante dans l’alimentation : plus particulièrement dans les volailles, amandes, bananes, avocats et graines de citrouille ou de sésame.

Son déséquilibre joue sur les mécanismes de motivation et peut amener à la dépression, ou à des comportements addictifs.
Son excès peut être à l’origine d’hallucinations ou de phénomènes délirants en allant jusqu’à la schizophrénie
Son déficit rigidifie le fonctionnement musculaire , provoque des tremblements et est l’un des symptômes de la maladie de Parkinson

La Noradrénaline est le grand régulateur du système nerveux .

Elle stimule l’attention , contrôle la libération de nos hormones et régule nos comportements sociaux.
Elle crée un terrain favorable à l’éveil, l’apprentissage, la sociabilité, la sensibilité aux signaux émotionnels, le désir sexuel. À l’inverse, lorsque la synthèse ou la libération de noradrénaline est perturbée, peuvent apparaître repli sur soi, détachement, démotivation, dépression, baisse de la libido.
Son manque peut pousser à des comportement anti sociaux, voir à la criminalité .

Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Laisser un commentaire