Skip to main content

Dopamine et noradrénaline des neurotransmetteurs liés

Dans cette série d’articles sur les neurotransmetteurs je vais vous présenter  la dopamine et la noradrénaline.

La dopamine l’hormone du plaisir

C’est à partir de la tyrosine que  notre intestin fait la synthèse d’une partie de la dopamine dont nous avons besoin  . D’autre part  l’ hypophyse, glande située au milieu du cerveau se charge du reste.

La tyrosine un acide aminé non essentiel

Un  organisme en bonne santé est capable de fabriquer lui même sa tyrosine pour faire face à ses besoins. La  tyrosine est également abondante dans l’alimentation : les produits d’origine animale et les oléagineux. On la trouve plus particulièrement dans les volailles, amandes, bananes, avocats et graines de citrouille ou de sésame. . Quand la flore intestinale est déséquilibrée nous pouvons être en manque de tyrosine. Dans ce cas  on note une fatigue importante et une faible résistance au stress. La tyrosine intervient aussi dans la synthèse de l’adrénaline, de la mélanine (pigment de la peau et des poils) et des hormones thyroïdiennes.

Son action au sein de notre organisme

La dopamine commande le fonctionnement musculaire, la croissance, le système immunitaire. Elle régule les instincts de survie primaires qui sont la recherche du plaisir et l’évitement de la douleur.

La dopamine nous aide à démarrer la matin .

Ce neurotransmetteur est fortement impliqué dans le circuit de la récompense du cerveau.  Un dérèglement du circuit de la récompense peut être à l’origine d’une addiction aux drogues. En effet les drogues comme la cocaïne, la morphine, l’héroïne, stimulent la libération de dopamine. Elles produisent une sensation de satisfaction qui conduit à la dépendance .  

En cas de déséquilibre 

Le déséquilibre en dopamine joue sur les mécanismes de motivation et peut amener à la dépression, ou à des comportements addictifs.
Si elle est en  excès la personne peut être victime d’hallucinations, de phénomènes délirants pouvant aller  jusqu’à la schizophrénie. En cas de déficit le fonctionnement musculaire se rigidifie,  des tremblements apparaissent.  La maladie de Parkinson et une pathologie dans laquelle on constate un déficit important en dopamine.

Un précurseur de la noradrénaline

La dopamine est tout particulièrement intéressante car elle sert de base pour la fabrication de la noradrénaline. Ce qui signifie que si on a un déséquilibre en dopamine , on aura un déséquilibre de noradrénaline.

 

La Noradrénaline est le grand régulateur du système nerveux .

La noradrénaline est le neurotransmetteur du système nerveux sympathique. C’est un des précurseurs de l’adrénaline. Elle favorise aussi bien l’excitation, la vigilance, l’apprentissage que le sommeil. Dans le système nerveux, la noradranéline joue  aussi un rôle dans les émotions,. Elle est impliquée dans des troubles de l’humeur et la maniaco-dépression.

La noradrénaline responsable de notre comportement social ?

Elle stimule l’attention , contrôle la libération de nos hormones et régule nos comportements sociaux.
Son action crée un terrain favorable à l’éveil, l’apprentissage, la sociabilité, la sensibilité aux signaux émotionnels, le désir sexuel. À l’inverse, lorsque la synthèse ou la libération de noradrénaline est perturbée, peuvent apparaître repli sur soi, détachement, démotivation, dépression, baisse de la libido.
Son manque peut pousser à des comportement anti sociaux, voir à la criminalité.

 

Sources : 

www.passeportsante.net

www.futura-sciences.com

 

Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Leave a Reply

Close Menu
Anne Eschenbrenner Sidler | Naturopathe à Tours - Coach de Vie Sophrologie | Praticienne en médecine fractale