Skip to main content

Le Bouillon de poule

À l’époque de nos grands mères le bouillon de poule était le remède courant des malades et des convalescents. Avec l’arrivée de la pharmacopée chimique et du bouillon de poule en cube on en a perdu l’usage.  Son mode d’action efficace et étonnant a été étudié bien plus tard .  Taty Lauwers en  a fait un des piliers de sa méthode de régénération intestinale.

Le bouillon de poule un alicament

Le bouillon de poule maison est un concentré de minéraux. Par son action émolliente il apaise les intestins irrités. Son action anti-inflammatoire permet  de contribuer à la cicatrisation de la paroi intestinale. Il est souverain dans  les pathologies qui ont pour origine une dégradation de l’intestin. 

Un gel réparateur

Le bouillon froid se transforme en gélatine. L’action de cette gélatine est est étonnante. Selon Raymond Peat endocrinologue et chercheur en biologie moléculaire les équilibres en acides aminés des muscles et de la gélatine sont très différents . Le muscle contient du tryptophane et de la cystéine qui sont des inhibiteurs de la thyroïde et stimulent le stress . La gélatine  est riche en glycine et proline qui sont anti-inflammatoires.

La glycine précurseur du collagène et du glutathion

La glycine est un  précurseur du collagène qui assure notamment  la cicatrisation des tissus.  Elle possède aussi des effet anti-stress, facilite le sommeil, l’apprentissage  et la mémorisation.

En tant que précurseur du glutathion, la glycine est à l’origine des processus de détoxication et contribue au bon fonctionnement du système immunitaire.

La proline contribue à la santé du cœur

Des recherches ont permis de constater que la proline prévenait la formation de plaques d’athéromes et protégeait le cœur en le maintenant en bon état de fonctionnement.

Le collagène et la vitalité 

Cette protéine fibreuse représente presque un tiers de la masse  protéique  du corps . Elle assure la régénération et l’élasticité des tissus : os, cartilage, peau, tissu conjonctif, tendons, paroi des vaisseaux et muscles bien sûr. On voit son utilité sur la récupération d’organismes qui auront été soumis à rude épreuve ou tout simplement vieillissants. On comprend mieux l’utilité du bouillon de poules de nos grands mères.

Le collagène contribue aussi à la réduction des douleurs arthritiques et rhumatoïdes. 

Le bouillon de poule inégalé 

Pourquoi alors faire du vrai bouillon de poule et ne pas se contenter du collagène ?

Si le bouillon de poule était un symphonie, le collagène ne serait que  le thème dominant.

J’ai mentionné les minéraux qu’il contient et tous les  autres ingrédients qui délivrent leur mélodie au fil de la cuisson. Toute cette alchimie fait du bouillon de poule une véritable potion magique .

Les herbes,  aromates et légumes qui accompagnent la cuisson douce vont délivrer lentement leurs propriétés spécifiques .  Le thym, l’ail, l’oignon, le clou de girofle, le laurier, le poireau, le navet, la carotte feront chanter leurs vertus anti-infectieuses, digestives, etc.

Les cartilages infusés doucement vont libérer leur silice, les os leur calcium, magnésium, phosphore…

Ma recette 

bouillon de pouleLe bouillon de poule mérite des ingrédients de qualité, bio si possible et de première fraîcheur. 

On prendra une belle poule bien grasse qu’on immergera dans 4 ou 5 litres d’eau avec

  • 1 beau poireau
  • 1 navet 
  • 2 à 3 carottes
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • quelques clous de girofle 
  • 2 feuilles de laurier
  • une branche de thym

Laisser cuire à feu doux pendant au minimum 3 heures heures (laisser frémir, ne pas porter à ébullition). Le bouillon est prêt quand de beaux “yeux” de gras  comme ci dessous nagent à la surface.
Filtrer, déguster.

La recette de Taty 

  • 4 à 5 litres d’eau
  • 8 ailes de poulet
  • un verre de vin blanc sec de qualité
  • 2 carottes moyennes
  • vert d’un poireau
  • une gousse ’ail
  • bouquet garni
  • un oignon
  • poivre en grains
  • Cuisson: 3 à 12 heures

Ajoutez dans 4 à 5 litres d’eau froide les ailes de poulet, peau comprise, et tous les autres ingrédients. Faites chauffer et laissez frémir, sans bouillir, au feu le plus doux et à semi-couvert, de trois à six heures.

En fin de cuisson, Ôtez les légumes, car il n’en reste plus que la fonction de surcharge des intestins. Gardez cette infusion de minéraux au réfrigérateur jusqu’à une semaine, au congélateur trois mois.

Version solo : on congèle en petites portions d’1⁄2 litre.

En Conclusion 

Le bouillon de poule est une véritable élixir de vie qui peut contribuer à vous maintenir en bonne santé. Il peut être consommé tout au long de l’année qu’on soit malade ou non. Je l’utilise comme fond de sauce au quotidien pour le plaisir et les éléments nutritifs qu’il contient.

Je conseille d’en boire au moins une tasse par jour à toutes les personnes malades ou en convalescence.

D’après Taty Lauwers auteure des topos de Taty (série d’ouvrages traitant d’une alimentation saine et rééquilibrante) le bouillon de poule maison à l’ancienne est LE remède des épuisés chroniques .

Pour en savoir plus sur une alimentation saine, régénérante, rééquilibrante et adaptée à votre morphologie  consultez un naturopathe.

Bon appétit !

Bouillon de poule

Leave a Reply

Close Menu
Anne Eschenbrenner Sidler | Naturopathe à Tours - Coach de Vie Sophrologie | Praticienne en médecine fractale