De la conception à la naissance avec l’aide de la naturopathie

conception à la naissance avec l’aide de la naturopathie

La grossesse n’est pas une maladie, c’est une période merveilleuse pour la femme, ponctuée momentanément par quelques désagréments dus aux transformations rapides par lesquelles le corps de la femme passe en 9 mois.

Les différents maux de la grossesse et leurs solutions naturopathiques

1 Les troubles de l’alimentation et le poids

les troubles de l’appétit : réduire les fringales avec les oligo éléments Zinc Nickel Cobalt
la prise de poids : alimentation équilibrée et exercice modéré
l’oedème : limiter la consommation de sel, éviter les stations debout prolongées, marcher et bouger son corps en douceur

2 Les problèmes digestifs

la constipation : aggravée par la progestérone et la compression intestinale : psyllium ou aloe vera
L’hypersalivation : limiter la consommation d’amidons , faire des bains de bouche avec un hydrolat de laurier noble
les nausées ( excès d’hormones qui passent par le foie) : fractionner les repas, aromathérapie : HE citron et estragon une goutte sous la langue, tisanes de menthe et gingembre, jus de citron vers 17h ( heure du foie) , soulager le foie
les remontées acides ou reflux : plutôt en fin de grossesse 5 amandes non émondées à croquer, prendre de l’eau d’argile le matin à jeun.
L’aérophagie : toujours grâce à la progéstérone : charbon actif 6 gélules par prise exceptionnellement un petit verre de coca !

3 Les problèmes veineux

les hémorroïdes: alimentation légère pour le foie pour éviter la constipation et la mauvaise circulation sanguine ( veine cave)
les jambes lourdes : bas de contention, douches fraîches sur les jambes, crèmes rafraîchissantes, marche à pied, sorbier , ginkgo ou l’arbre de judée en gemmothérapie, tisanes de vigne rouge, de menthe , jus de citron , aromathérapie : HE citron hélicryse, thym à thujanol, lentisque pistachier dans le l’huile végétale de calopylle à 10%
les varices : à prévenir avec les moyens précédents !

4 Les infections

Les infections urinaires : à éviter grâce à une alimentaion équilibrée non acidifiante, régime cétogène , jus de canneberge en préventif. Echinacée en Extrait de plantes stabilisé EPS
Les infections vaginales : souvent liées au déséquilibre du milieu vaginal siège de mycoses, éviter tout ce qui peut perturber le milieu et détruire la flore vaginale , se laver avec un savon neutre ( alep) ou marseille pur, hygiène du partenaire, il existe des ovules de probiotiques pour rétablir la flore

5 Les douleurs
Les contractions : un signal d’alarme ! Il faut du repos . Magnésium et éventuellement appliquer tous les quart d’heure jusqu’à l’arrêt des contractions un mélange d’HE de camomille, lavande vraie, basilic, dans de l’huile végétale de calophylle.
Les crampes : manque de magnésium et problème de circulation
les gingivites : alimentation , dentifrice à l’aloe vera, vitamine C
les douleurs ligamentaires : dans la région pelvienne : yoga
les maux de dos : éviter le surpoids, massages avec un mélage d’HE d’eucalyptus citronné, de laurier noble dans de l’huile végétale d’arnica.
Les maux de tête et les migraines : toujours soulager le foie, éventuellement prendre du cobalt en oligo élément dès le début de la montée de la migraine.
Les tensions mammaires : la fin du balconnet, applications de compresses de camomille, de froid , massage doux

6 Les problèmes dermatologiques

l’acné : toujours le foie débordé par nos hormones ! Alimentation , masque à l’argile, mélange d’HE de géranium, lavande aspic, arbre à thé dans de l’huile de rose musquée à 1%, crème à base de zinc, aloe vera ou argent colloïdal
Cheveux gras ou secs : masque à l’argile, complémenter l’alimentation avec de la levure de bière ou du germe de blé
les dermites : ne pas se décaper la peau , appliquer une huile végétale de calendula avec quelques gouttes d’HE de lavande aspic, camomille noble, géranium ; pas de stress
le masque de grossesse : l’afflux d’estrogène entraine une surproduction de mélanine et la peau devient ultra sensible aux UV .
Les ongles abîmés : mélange d’HE de citron avec de l’huile végétale de germe de blé
les vergetures : mélange d’huiles végétales de rose musquée, onagre et germe de blé, supplémentation en huiles de poisson oméga EPA et DHA, huile d’onagre ou de bourrache

7 la fatigue

la déprime ou le coup de blues : Elixirs de fleurs de Bach , magnésium ou lithium en oligo
la fatigue : au premier trimestre la progestérone agit comme un sommnifère et au troisième trimestre les nuits deviennent difficiles car BB prend de plus en plus de place , vérifier que la future maman ne manque pas de fer . Vitamine C et magnésium.
Les malaises : se ménager , ne pas forcer , écouter son corps . S’allonger en chien de fusil sur le côté gauche .
L’anémie : carence en fer et ou en acide folique B9

En résumé : la future maman doit prendre soin de son foie afin de ne pas le surcharger pendant la grossesse. Cela passe par une alimentation équilibrée riche en élément vivants et pauvres en sucres raffinés et en amidons . Les repas doivent être fractionnés afin de ne pas surcharger le système digestif tout entier . Tout stress doit être évité , la future maman doit néanmoins rester active sans exagération . Pourquoi ne pas découvrir le yoga des femmes enceintes ? Ces neuf mois sont propices à apprendre à écouter les messages du corps et à préparer le nid pour l’arrivée de ce petit être merveilleux dans les meilleures conditions possibles.

Bibliographie : De la conception à la vie : comment les médecines naturelles peuvent nous aider de Karen Sidler Bardet

Laisser un commentaire