Skip to main content

Artémisia annua : comment je l’ai rencontrée

Artémisia annua est une belle adventice africaine rebelle et indomptable qui porte fièrement son nom en hommage à la déesse Diane Artémis.

J’adore jardiner et je me procure mes graines auprès de l’association Kokopelli* qui se bat depuis toujours pour la liberté des semences et la conservation des variétés anciennes. Une véritable arche de Noé pour le règne végétal …

Pourquoi ? tout simplement parce que je me suis rendue compte que les graines vendues dans le commerce étaient stériles !  Après avoir planté et fait pousser mes fruits et légumes, j’ai récolté les graines, je les ai conservées jusqu’au printemps suivant et je les ai semées : rien n’a poussé !

C’est ainsi que j’ai commencé à m’intéresser sérieusement au problème et il fallait bien se rendre à l’évidence : les producteurs de graines avaient tout simplement pris le vivant en otage. Ils avaient inventé un procédé permettant de semer des fruits et des légumes incapables de se reproduire naturellement, des graines stériles à la génération suivante !

Pour moi il s’agit clairement d’un  crime contre la Vie , défiant toutes les lois de la Création.

La découverte de l’africaine artémisia annua

Il y a deux ans Kokopelli a eu la gentillesse de me faire un merveilleux cadeau : avec mes commandes était offert un sachet de graines d’artémisia annua. J’avoue qu’à ce moment là je ne savais pas trop qu’en faire… je cultive surtout des légumes l’été et je n’avais aucune intention de me lancer dans les plantes médicinales. En cas de besoin je cueille quelques adventices de saison que je laisse se développer dans mon jardin.

Je n’imaginais pas à quel point ce don offert par l’univers serait opportun dans mon futur !

Je vous invite à découvrir pourquoi dans ce reportage qui vous dit tout … ou presque sur les vertus de cette plante qui va devenir incontournable dans les années à venir !

Artémisia Annua chez Raphaël Colicci

À la rencontre des autres armoises filles de la déesse.

Quelle synchronicité pour moi de trouver sur mon chemin une adventice africaine pourvue de tant de vertus et  portant le nom de la fameuse déesse Artemis. 

Artémis ou Diane pour les Romains  était la déesse de la nature et de la chasse, elle était associée à la Lune  et au principe féminin. Elle était réputée indomptable. L’archétype de la femme libre et rebelle, amoureuse de la Vie.

Cette belle africaine a su me séduire et je l’ai  invitée dans mon jardin afin d’en savoir plus  sur elle. 

On compte plus de 300 espèces d’armoises. J’en ai découvert deux qui poussaient dans mon potager :

l’Artemisia dracunculus qui est l’estragon de nos potagers et qui parfume nos plats 

et l’Artemisia absinthium ou absinthe, qui envahit mon potager, autrefois compagne de certains artistes  célèbres  !

Dans un prochain article je vous parlerai de la petite  Artémisia Vulgaris.  C’est la plus  sauvage de toutes. Mais …vous l’avez certainement rencontrée au détour d’une promenade !

Armoise commune (artemisia vulgaris)

*Association Kokopelli – Semences Biologiques, libres de droit

Leave a Reply

Close Menu
Anne Eschenbrenner Sidler | Naturopathe à Tours - Coach de Vie Sophrologie | Praticienne en médecine fractale