A propos de l’inconscient (3/3)

linconscient

 

A propos de l’inconscient (3/3)

Nous avons tous été confrontés une ou plusieurs fois dans notre vie à des situations de perte partielle ou totale de conscience comme je les ai décrites. Qui n’a pas bu un petit verre d’alcool ?

Qui n’a pas fait de chute bénigne, à pied ou en vélo ? Qui n’a jamais pris de médicament modifiant sa vigilance ? Qui n’a jamais été confronté à la douleur, physique ou morale ?

Aucun d’entre nous bien sûr ! Pas de panique, tous les incidents ou accidents de la vie ne sont pas générateurs de maladies graves.

Mais si vous êtes atteint d’une pathologie sévère qui ne cède à aucun traitement, il peut être intéressant d’explorer les pistes de votre inconscient en partant à la recherche des enregistrements de votre passé .

Pour cela il vous faudra de l’aide, toujours pour les mêmes raisons. Vous ne pouvez pas accéder vous même à votre inconscient, sinon ce serait du « conscient ».

La personne qui peut vous aider doit tout d’abord vous inspirer confiance , à vous et à personne d’autre : on ne confie pas ses programmes, inconscients de surcroit, à n’importe qui.

Faites appel à votre intuition naturelle. De nombreuses technologies existent, orientez vous vers celle pour laquelle vous avez le plus d’affinité et qui vous propose de conserver votre vigilance a tout moment .

Et surtout RESTEZ CONSCIENTS !

Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Laisser un commentaire